20/07/2015

"Sei" Les secrets de l'univers de Yuriko Takagi.

"En nous l'homme de tous les temps. En nous tous les hommes. En nous l'animal, le végétal, le minéral.
L'homme n'est pas seulement homme. Il est univers. " Aimé Césaire


Autour de cette pensée poétique et du thème "Jardiniers Terrestres, Jardiniers Célestes", l'artiste japonaise, Yuriko Takagi a été invitée à présenter son travail pour la VII biennale internationale d'art contemporain de Melle 2015.
La série "Sei" composée de 28 photographies argentiques, illustre parfaitement ce lien entre le végétal et l'humain, à travers des plans serrés sur des fleurs toutes en rondeurs, aux différents stades de leur vie : du bouton à l'éclosion, jusqu'au flétrissement et à la renaissance en graine...
On découvre toute une galaxie mystérieuse et sensuelle composée de minuscules planètes, qui semblent protéger chacunes en leurs coeurs tous les secrets de l'univers.
L'artiste nous offre un instant magique où la nature et le corps, ne semble faire qu'un.
Les fleurs nous hypnotisent par leur sensualité charnelle et nous invitent à découvrir une part de leur intimité : les corolles se transforment en chair ne dévoilant qu'une partie du mystère...

Yuriko Takagi m'a fait cette comparaison très poétique lors de notre rencontre sur Melle :
"La peau de l'homme protège son âme comme la fleur en son coeur, ses secrets."
En japonais, le son "Sei" cache une multitude de sens différents parfois même contradictoires :
mort, vie, monde, trahir, sincérité, sexe, étoile, pur, éveillé...
Yuriko Takagi laisse la liberté au spectateur de choisir quelle fleur illustre le mieux l'une de ces 28 significations.
Vous pouvez aussi découvrir au musée Bernard d’Agesci à Niort, son travail sur l'unité entre l'homme et de son univers naturel "The Birth of Gravity".
Photographies réalisées en Namibie, en Indonésie, en Argentine, au Japon, en Chine… depuis 1995.


"N'oublions pas que nous venons tous de la nature."
Le message universel, humaniste et essentiel de Yuriko Takagi, nous rappelle que nous ne faisons qu'UN.

"Yuriko Takagi est née à Tokyo en 1951, au Japon. Elle y étudie le graphisme à l’Université de Musashino et le stylisme à l’école Polytechnique de Trent en Angleterre.
Après avoir travaillé cinq ans comme designer indépendant en Europe, elle se lance dans la photographie, à la fois pour les grands noms de la mode (Jean-Paul Gauthier, Issey Miyake, etc) et pour des projets personnels, en particulier lors de ses voyages à travers l’Asie, l’Afrique, l’Amérique du sud et le Moyen-Orient.
Son travail se concentre essentiellement sur «l’existence humaine», avec une perspective unique impliquant à la fois le corps et son environnement."

La série "Sei" a été réalisée entre 1991 et 1992. Les tirages argentiques réalisés par l’artiste ont été effectués en 2014, en série de 10 exemplaires signés et numérotés.
Ceux-ci existent avec encadrement en grand format (oeuvre de 45x45 cm, taille du cadre 77 x 77 cm) ou en petit format (oeuvre de 27x27 cm, taille du cadre 33x33cm).

Galerie Alexandre Lazarew Paris
14, rue du Perche 75003 Paris
0033 1 44 61 28 73
0033 6 98 83 90 86 

Le livre "Sei" regroupe 28 photographies noir & blanc. 
Relié, 245 x 340 mm, 68 pages, édition Xavier Barral.
Expositions :
"Sei" Hôtel de Menoc, Biennale internationale d'art contemporain à Melle. Jusqu'au 27 septembre. Tous les jours de 13 h 15 à 19 h sauf le lundi, entrée libre.
"The Birth of Gravity"Musée Bernard d’Agesci, Niort.
Livre à la Librairie La Belle Aventure, Poitiers.
LIENS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire




Rendez-vous sur Hellocoton !



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...